Les plaques d'identité [Source]: did.panzer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les plaques d'identité [Source]: did.panzer

Message  Bert Anderson le Sam 15 Jan - 19:50

Les plaques d'identité Allemandes
des Panzertruppen
- Erkennungsmarken -

S'il est une pièce ou document qui puisse matérialiser un combattant, c'est bien sa plaque d'identité ! L'armée allemande ne déroge pas à la règle...

La plaque d'identité au sein de l'armée allemande fait son apparition dès la première guerre mondiale. C'est sur les bases de la plaque d'identité créée en 1916 (elle existe bien avant...) que le système est repris par la Reichswehr puis par les Wehrmacht. Les plaques qui nous intéressent dans cette courte page sont d'un type unique.

Description : la plaque est faite en zinc ou aluminium et mesure 70 mm sur 50 mm. Elle est de forme ovale et partagée en deux sur sa moitié par trois fentes d'une longueur de 15 mm (Il existe évidemment des variations de dimensions, cela se joue le plus souvent en quelques millimètres...). Un côté de la plaque est percé de deux trous (diamètre 4 mm), l'autre côté ne possède qu'un seul trou au milieu. Les fentes faites dans la plaque sont là pour faciliter la séparation des deux moitiés en cas de décès de son porteur, une reste sur lui et l'autre part à la Division.
Le port : l règlement impose au soldat le port de cette plaque, elle est pendante au cou du soldat et tenue par un lacet de couleur Feldgrau (Heer) de différentes teintes et mesurant 80 cm environ. En août 1942, un nouveau règlement demande à ce que les soldats des troupes blindées soient équipés d'une plaque munie d'une chaînette à la place du cordon, cette disposition n'a pas été mise en application...
Le port de la plaque d'identité au cou et par son lacet est relativement respecté, sur les nombreuses photos de membres des Panzertruppen, on voit ses plaques portées réglementairement mais il y a toujours des exceptions...bien entendu !

Attribution : Cette plaque est faite au moment de l'incorporation du soldat dans son unité initiale, elle restera jusqu'à la fin (décès, démobilisation, ...) marquée à cette unité. Même en cas de mutation, le soldat garde le marquage de son unité d'origine.
Le marquage des plaques : les différents marquages sont effectués à base de numéros, chiffres et abréviations, ces divers marquages sont frappés avec des poinçons sur un seul côté de la plaque (en pratique, on peut trouver des marquages au dos, quand la place manque notamment sur les plaques de la Waffen-SS) et sont reproduits sur les deux demi-moitié à l'identique, ils ont une hauteur variant entre 3 et 5 mm.

Un double de ces marquages est envoyé à un service centralisateur (Whermachtauskverzeichchnisse für Kriegerverluste und Krieggefangene) qui répertorie toutes les plaques et à chaque fois qu'un soldat décède ou est muté, les fichiers de cet organisme sont mis à jour, aucun moyen de perdre de vue le soldat, sauf s'il est déclaré disparu évidemment...

Numérotation : Donc dès son incorporation, le soldat se voit attribué un numéro de matricule, ce numéro est frappé sur la plaque et reporté également sur la première page de son Soldbuch (livre de paie). Ce numéro est frappé sur les deux demi-moitié, il n'y a d'emplacement propre. Ils peuvent être frappés sur les extérieurs (près des trous du passage de lacet), vers l'intérieur (près des fentes de cassures), en opposés (un à l'extérieur, l'autre vers les fentes). Puis nous trouvons l'identité de sa première unité et là c'est la partie la plus ardue ! Car ces unités ne sont jamais marquées en intégral ..., toujours en abrégé comme sur les Soldbuch et Wherpass d'ailleurs.

Le marquage de l'unité sur la plaque est l'unité d'active du soldat lors de l'entrée en guerre de l'Allemagne (par exemple : 2./Pz.Abt.14 = 2° Kompanie de la Panzer-Abteilung 14). Après l'entrée en guerre de l'Allemagne, ce n'est plus l'unité initiale mais les unités de remplacement (Ersatztruppen) ou d'instruction (Ausbildungstruppen) qui sont marquées (voir les deux en même temps), on trouvera alors le marquage suivant pour un soldat enrôlé après la déclaration de guerre : 2./Ausb.Pz.Abt.14 ou 2./A.u.E.Pz.Abt.14. Simple non ? Wink

Je ne donne que quelques abréviations dédiées aux troupes blindées. Il faut se rappeler également que les appellations des unités ont changé au cours du conflit, par exemple les Schüzten-Rgt. disparaissent au profit des Pz.Gren.Rgt.

Vous savez également que chez les Allemands : le chiffre II./ indique la II.Abteilung et que le chiffre 2./ indique la 2.Kie., ne pas oublier non plus que le point ponctue toutes les abréviations.

Unités subalternes :
Gren. : Grenadier
Rgt. ou R : Regiment
Batl. ou Btl : Bataillon
Abt. : Abteilung
Aus.u.Ers. - A.u.E. - E.u.A. - Ers.u.Aus. : Ersatz und Ausbildung Abteilung ou inversement
Komp. ou Kp. : Kompanie
Batt. ou Battr. : Batterie
(mot.) ou (m): motorisiert
Schw. : Schwadron (Cavalerie - équivalent d'un Bataillon d'infanterie)
St.: Stab (Etat major)
Stamm : Dépot
Unités panzer :
Pz. : Panzer
Pz.Rgt. : Panzer Regiment
Pz.Gren.Rgt. : Panzer Grenadier Regiment
Pz.Jag. ou Pz.Jg. : Panzerjäger
Pz.Ers.Abt. : Panzer Ersatz Abteilung
Pz.E.u.A.Abt. : Panzer Ersatz und Ausbildung Abteilung
Pz.Abw.Abt. : Panzer Abwehr Abteilung (panzerjäger)
Stg. : Sturmgeschutz
Kf. : Kraftfahrer
Aufkl. : Aufklärungs

Enfin on peut trouver sur la plaque d'identité le numéro de rhésus sanguin du soldat, ce n'est pas systématique !
avatar
Bert Anderson
Grade: Stabsfeldwebel
Grade: Stabsfeldwebel

Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 31
Localisation : ferriere la grande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les plaques d'identité [Source]: did.panzer

Message  Mark le Lun 26 Déc - 18:14

pour ilustré voici des plaques de pionniers

avatar
Mark
Grade: Gefreiter

Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 48
Localisation : arras bapaume

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum